Edition 2021

Le best-of

Pour sa 5e édition, la Semaine Olympique et Paralympique s'est tenue du 01 au 06 février 2021. Découvrez le best-of de cette édition placée sous le thème de la santé et de l'activité physique quotidienne.  

Image
Best-of SOP 2021
©Paris 2024

Découvrir les projets de l’édition 2021

Cette année, la Semaine Olympique et Paralympique a mobilisé plus de 3000 écoles, établissements scolaires et établissements de l’enseignement supérieur. Ce sont plus de 500 000 jeunes sensibilisés aux valeurs olympiques et paralympiques sur l’ensemble du territoire et dans le réseau des établissements français à l’étranger.

SOP 2021

Découvrez les projets inscrits à la Semaine Olympique et Paralympique 2021. 

Image
Carte France - Focus Paris

Thématique 2021, la SOP sous le signe de la santé

« La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité ».
Organisation Mondiale de la Santé

Si la notion de santé rassemble de nombreux champs, la pratique d’une activité physique et sportive reste centrale et essentielle.

  • 87% des 11-17 ans bougent moins d’une heure par jour ; une activité physique insuffisante selon l’OMS. La France est à la 119e place sur 146 pays [1].
     

Le sport, c’est bon pour la santé !

L’adage n’est plus à démontrer, la pratique d’une activité physique et sportive a des bienfaits directs sur le bien-être des jeunes.

  • Même modérée, l’activité physique apporte de nombreux bénéfices aux enfants : pour leur santé physique, leur bien être psychologique [2] et leur estime de soi.
  • L’activité physique favorise également les apprentissages : 20 minutes d’activité physique augmente l’activité cérébrale et améliore la performance cognitive jusqu’à 1 heure après l’effort [3].

Promouvoir l’activité physique quotidienne et limiter les comportements sédentaires des jeunes sont des enjeux majeurs de santé publique. C’est le sens du renforcement de la pratique de 30 minutes d’activité physique quotidienne dans les écoles, depuis la rentrée 2020. 

Faire une pause active en classe, prendre les escaliers, jouer à la marelle…, les opportunités sont nombreuses pour se mettre en mouvement. Les solutions existent et des initiatives se développent partout en France. Parmi elles, le projet « Tous les jours, je marche ou je cours », à St Laurent du Var*.

Cette expérimentation a consisté à commencer les journées d’école par quinze minutes d’activité physique (essentiellement marche ou de course à pied), ou à organiser des pauses actives pendant la classe. Six groupes scolaires, soit 443 élèves de primaire, sont concernés. Le centre de ressource Azur Sport Santé met à disposition des enseignants des exemples de « routines ». Les impacts observés sur les enfants sont très positifs selon les enseignants, qui ont par ailleurs confirmé la facilité de mise en place.
 

Promotion de la santé et prévention

Promouvoir la santé, le bien-être et la réussite scolaire de tous les élèves, de la maternelle à l’université, sera aussi au cœur de cette 5e édition de la Semaine Olympique et Paralympique.

  • Les 6 -17 ans passent en moyenne 4h11 par jour devant un écran.
  • 20% des adolescents français sont en surpoids [4].

Dans une société qui évolue en permanence, où les jeunes sont régulièrement devant les écrans, une alimentation saine et variée constitue un levier pour améliorer la santé de toutes et tous.

L’Ecole, où les élèves passent une grande partie de leurs temps, est ainsi un lieu privilégié pour engager des actions de sensibilisation et de prévention permettant l’acquisition de comportements alimentaires favorables. L’éducation à l’alimentation et au goût s’inscrit par ailleurs dans le cadre de la démarche Ecole promotrice de santé

Dans un même temps, les enfants et adolescents construisent leur image corporelle et prennent conscience de leur corps. Ainsi, la thématique de la santé permet d’explorer d’autres sujets. Parmi eux, la lutte contre l’obésité, la promotion d’une image positive du corps, la prévention des risques liés aux écrans ou encore la prévention du tabac et autres conduites à risques (alcool, etc.).

Image
Enfants jouant
©Klaus Vedfelt/GettyImages

La Semaine Olympique et Paralympique, abordée sous l’angle de la santé constitue une entrée remarquable pour un travail multidisciplinaire mobilisant tous les acteurs d’une équipe pédagogique ou d’un établissement. Travailler à mettre les jeunes en mouvement avec une activité physique quotidienne, utiliser les sciences pour découvrir le fonctionnement du corps humain, les mathématiques pour aborder les grandes mesures, l’EPS dans le cadre du renforcement de l’estime de soi ou encore l’EMC pour sensibiliser les jeunes au respect du corps, sont autant de pistes d’activités pour animer la Semaine Olympique et Paralympique 2021.

Découvrir aussi

  • Image
    Course dans la cour de récréation
    SOP

    Voyage au cœur de la SOP

    Paris 2024 vous emmène à la découverte des projets, initiatives et outils développés

  • Image
    Tony Estanguet lors du lancement de la SOP 2021
    SOP

    Lancement de la SOP 2021

    Enseignants, médecins, champions et influenceurs se mobilisent pour faire bouger la Génération 2024

  • Image
    Clarisse Agbegnenou
    SOP

    Challenge SOP 2021 | Les lauréats

    Paris 2024 dévoile les lauréats du challenge « Rencontre avec un athlète », lancé à l’occasion de la Semaine Olympique et Paralympique 2021

[1] : Regina Guthold, Gretchen A Stevens, Leanne M Riley, Fiona C Bull, Global trends in insufficient physical activity among adolescents, novembre 2019 https://www.thelancet.com/journals/lanchi/article/PIIS2352-4642(19)30323-2/fulltextà

[2] Jewett, R., Sabiston, C. M., Brunet, J., O’Loughlin, E. K., Scarapicchia, T., & O’Loughlin, J. (2014). School sport participation during adolescence and mental health in early adulthood. Journal of Adolescent Health, 55(5), 640-644.

[3] HILLMAN, C. H., PONTIFEX, M. B., RAINE, L. B., CASTELLI, D. M., HALL, E. E., & KRAMER, A. F. – The effect of acute treadmill walking on cognitive control and academic achievement in preadolescent children, 2009

[4] Nathalie Guignon (DREES), 2019, Études et Résultats, n°1122, Drees, août. https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/er1122.pdf

* Expérimentation portée par la collectivité, la Conseillère pédagogique de circonscription et le corps enseignant en partenariat avec le Collectif Azur Sport Santé https://azursportsante.fr/initiatives/jebougealecole/